Comment partir en festival sans se ruiner ?

Nuits sonores 2014 lyon

Le printemps sera bientôt là et les mélomanes le savent déjà, les festivals de musique vont s’enchainer. Pour ne rien rater des événements annoncés pour cette saison, il convient d’ores et déjà de se renseigner sur les programmes des festivals prévus pour cette année, de manière à pouvoir bien s’organiser !

Emporter le nécessaire

sac voyage k-wayÇa y est, vous vous êtes décidé sur le festival auquel vous allez assister ? En premier lieu, prenez le temps de faire un sac qui contiendra vos effets personnels comme un bob, une paire de lunettes, un t-shirt de rechange, un K-way ainsi qu’une paire de tongs à échanger avec la paire de baskets que vous aurez aux pieds. Une fois que c’est fait, il est impératif d’emmener vos propres en-cas. Pour ce faire, préparez quelques sandwichs et mettez-les dans du papier sulfurisé pour qu’ils puissent tenir le voyage. Il en va de même pour la boisson, deux à trois bouteilles d’eau suffiront amplement. Pour ceux qui se demandent pourquoi emporter tout cela. Et bien, la réponse est simple, souvent lors des festivals, les stands proposent certes des plats à emporter, mais c’est du côté des prix que les choses se gâtent alors, pour éviter de se ruiner en glace et en coca une fois sur place, il vaut mieux en emporter de chez soi.

Réserver les billets en ligne

De plus en plus d’organisateurs proposent d’acheter les billets en ligne, cela permet de ne pas se bousculer lors de l’événement. Mais ce qui est le plus intéressant, c’est qu’avec un peu de recherche, on peut trouver des pass  ou accéder à des offres promotionnelles qui permettent de casser le prix du billet. D’autres sites proposent également des billets à petits prix pour les groupes, les collectivités, les demandeurs d’emploi ainsi que les étudiants sur présentation d’un justificatif. Si l’on compte parmi les heureux chanceux qui ont pu profiter à temps de l’offre alors, il est possible de se retrouver avec un billet à moins de 30 € s’il était au préalable d’une valeur de 70 €. Enfin, il conviendra de rappeler que seuls le site des organisateurs et les sites de la Fnac proposent les billets officiels.

Louer une voiture pour le voyage

location hertzLorsqu’on part à un festival, il est rare qu’on parte seul ou à deux. Dans la majorité des cas, cela se fait en groupe de quatre au minimum. Et si chacun acceptait d’apporter sa part, il vaudrait mieux opter pour la location de voiture Hertz au lieu d’emprunter les transports en commun qui se révèlent inconfortables sur un trajet plus ou moins long. De plus, l’on ne dispose pas des mêmes libertés qu’avec un véhicule de plaisir puisque vu que le bus est contraint de suivre un itinéraire et des horaires stricts, il ne va pas s’arrêter à chaque fois qu’un passager souhaite faire une pause-pipi. Outre les problèmes d’inconforts, le fait de recourir à un véhicule de location s’avère être une idée intéressante dans la mesure où elle s’apparente à un road-trip. À noter que contrairement aux idées reçues, la location de voiture est tout à fait abordable et il est aisé de trouver des modèles et des formules de voyage qui répondent à la fois aux attentes et au  budget de chacun.

Jouer sur les bons plans

dormir chez l'habitantSi l’événement s’étale sur deux à trois jours, il vaut mieux faire l’impasse sur les auberges et les hôtels qui profitent généralement de l’occasion pour se faire de l’argent en plus et opter pour une solution simple et efficace. Dormir chez l’habitant est une solution qui est de plus en plus affectionnée par les voyageurs. Il est également possible d’emprunter cette pratique lorsqu’on part assister à un festival. L’idée est de se faire des amis sur place et de leur demander si l’on peut profiter de leur toit pendant une nuit. Pour ceux qui ne sont pas très sociables, il reste le fait d’emporter une tente et de squatter les alentours du parc ou du terrain (car généralement ce sont les endroits choisis pour les festivals) et d’y camper avec d’autres mélomanes en quête d’aventures. Enfin, pour ceux qui ne sont pas trop chaud ni pour la première solution ni pour le deuxième, il reste la location de camping. Certes, ce sera un peu plus cher que le fait de dormir sous une tente, mais au moins, le confort primera. De plus, ce ne sera jamais aussi cher qu’une nuit à l’hôtel.

Pour finir, lorsqu’on choisit de partir assister à un festival, il faudra s’assurer d’avoir les billets en poche, mais aussi un peu d’argent pour faire face aux imprévus, une carte pour ne pas se perdre en route si l’itinéraire est trop long ainsi qu’un programme du festival pour éviter de rater le passage de tel ou de tel groupe. Enfin, il est impératif de ne pas oublier son appareil photo pour immortaliser les moments inoubliables passés entre amis.

3 Responses to Comment partir en festival sans se ruiner ?

  1. Julien from Création site internet dit :

    De bons conseils pour les moins habitués des festivals. Pour ma part j’en fait surtout dans mon coin donc je n’ai pas les problèmes de transport et d’hébergement : on prend la voiture entre copains et on plante la tente sur le camping. Par contre l’eau est indispensable c’est une denrée rare sur place, surtout lorsqu’il fait très chaud !

  2. Le derniers festivals que j’ai fait avec mes amis, on a surtout pensé à apporter à boire et on a quelques peut oublié le reste! alors certes on a pu troquer les canettes contre un sac de couchage supplémentaire mais il est préférable de suivre les conseils cités dans l’article si l’on ne veut pas se retrouver en galère!

  3. Julien Camp dit :

    Dormir chez l’habitant c’est plutôt sympa effectivement, mais je préfère quand même le camping où il est possible de rencontrer pas mal de monde 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.